L’indice de solidarité

Comment mesurer la solidarité au sein de l’entreprise sur la situation des salariés-aidants ? L’indice de solidarité imaginé par l’Observatoire apporte une première réponse.

Il fournit aux décideurs et aux DRH un outil d’évaluation et de pilotage pour mieux prendre en compte la situation des salariés-aidants.

 

40/100 : l'indice de solidarité 2021

Créé en exclusivité pour l’Observatoire solidaire en 2020, l'indice de solidarité ajoute une note quantitative aux conclusions qualitatives issues des réponses des salariés au baromètre. D’année en année, son évolution aide à mesurer l’impact des mesures et des actions mises en place.

Force est de constater qu'en 2021, les entreprises ne sont pas encore mobilisées à la hauteur de l’urgence et de l’ampleur de la question des salariés-aidants : l’indice de solidarité s'est établi à 40/100.

L’indice de solidarité est calculé à partir de 16 indicateurs (connaissance, compréhension, engagement…) issus du baromètre.

Compte tenu des faibles variations observées entre les baromètres 2020 et 2021, il a été décidé de ne pas réaliser d’enquête en 2022. Le prochain baromètre aura lieu en 2023.

Une enquête miroir auprès des salariés de La Mutuelle Générale 

L’enquête menée en miroir auprès des collaborateurs de La Mutuelle Générale a révélé une évolution significative de l’indice de solidarité, passant entre 2020 et 2021 de 44/100 à 52/100 (+8 points).

Particulièrement impliquée dans cette cause, La Mutuelle Générale a mis en œuvre un certain nombre de mesures et d’actions d’information et de sensibilisation à destination de ses collaborateurs  : publication d’un guide des aidants, animation d’une communauté d’aidants, élargissement des possibilités de dons de jours de congés entre salariés…), ce qui explique cette hausse de l’indice de solidarité.

Cela montre que la mise en pratique des préconisations émises par l’Observatoire solidaire pour mettre en mouvement les entreprises et leurs collaborateurs permet de créer un cercle vertueux qui fait progresser la solidarité et son ressenti envers les salariés-aidants.